Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

« Oser, c’est perdre pied momentanément.
Ne pas oser, c’est se perdre soi-même » - (Soren Kierkegaard)

Si la première partie correspond bien a mes vécus que je proposerai volontiers « oser c'est prendre l'opportunité de Vivre (et il peut y avoir des risques pour des issues positives comme d’autres moins faciles), donc c’est oser remettre en question ses repères, ses sécurités –quelques unes, pas toutes.

 La seconde partie "Ne pas oser c'est se perdre soi-même", je l’entends comme diluer sans force de vie, sa conscience dans l’inertie, les habitudes, les conditionnements collectifs…On pourrait dire aussi perdre son âme, le sens de sa vie.

Oser serait donc cultiver le vivant, le créatif, le conscient, en soi.

 

DALAÏ LAMA

Le vrai bonheur ne dépend d'aucun être, d'aucun objet extérieur. Il ne dépend que de nous…

 

La perception, l’indentification de notre propre bonheur induit une notion de durabilité et de réussite personnelle. Les états intérieurs émotionnels et spirituels sont, devraient être indépendant de l’extérieur (objets ou personnes). Cependant comment peut-on se séparer de l’univers qui est aussi notre essence, notre vie. Nos interdépendances sont aussi ce qui stimule un éveil spirituel devant l’incohérence du monde…La Béatitude, elle devrait être indépendante des conditions extérieures, non seulement un témoin silencieux au-delà des événements, mais aussi une joie amoureuse dans la qualité de présence à soi et aux autres, de la profondeur du coeur et de l'âme a jamais éternelle.

 

Christophe Dacier : il parait que « Quand l’élève est prêt, le maitre apparait », je préfère le guide et je propose aussi « Quand l’élève est prêt, le guide apparait et aussi quand l’élève est prêt, le guide disparait ». C’est-à-dire que le guide doit s’effacer pour laisser l’élève devenir autonome et si c’est le cas, l’élève doit s’éloigner et remettre en question la pédagogie ou l’intégrité du guide…

 

 

"N'essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur." (Albert Einstein)

 

Mon commentaire : La valeur personnelle que je m’octroie et celle que d’autres m’offrent avec leurs regards nourrit mon être et synthétise la qualité de ma vie, alors peut être le succès viendra et il n’aura que peu d’importance… Je préfère les formulations qui nous responsabilisent de nos choix à celles qui induisent un concept qui restera extérieur…

 

Je propose de livrer ICI, plusieurs fois par mois une pensée, une reflexion que la vie me propose et le partager avec vous.

 

De Christophe D ...

Comment reconnaitre un gourou apocalyptique du 21 12 2012 sincère ? Demandez lui si il a donné tout ses € et $ et £ et Fch a des pauvres puisqu'il n'en aura plus besoin !

J'en ai une autre comme cela :  un bon voyant extralucide n'achette pas le programme tété, et ne regarde pas la météo !

 

 

 

Chandra Swami Udasin

Tu peux te plier à toutes sortes de pratiques spirituelles, si dans ton coeur tu n'es pas capable d'amour pour tous, tu ne progresses en rien.

 

Voici un exemple excellent mais mauvais de précepte qui induit un conflit intérieur. Si sur le principe du cœur rayonnant d’amour simplement parce que la conscience d’exister le stimule, le réveille cet amour naturel de l’âme. La formulation duelle « si dans ton cœur tu n'es pas capable d'amour pour tous, tu ne progresses en rien »  serait intelligemment remplacée par « réveille aussi ta capacité d’amour pour tous afin de savourer ta progression » ; sentez vous la différence dans votre corps ? Mais déjà la première phrase avec le mot se « plier » indique cette propension au conflit intérieur, à la dichotomie.

 

Victor Hugo

L’esprit s’enrichit de ce qu’on lui donne, et le coeur, de ce qu’il donne.

 

L’esprit s’enrichit par l’éducation, la culture, les lectures, la philosophie, il s’enrichit aussi par des apports extérieurs et plus rarement intérieurs – nos propres découvertes.

Par contre au niveau du chakra du cœur, il a un fonctionnement ou en donnant il peut se développer humainement et spirituellement parlant.

Mais dans de nombreux cas, il doit aussi apprendre à recevoir et à garder pour lui comme une ressource l’amour que nous recevons. Cela nourrit l’individu en profondeur et constitue une base de l’identité : je suis aimé, j’ai été aimé, je suis aimable… De cette ressource peut jaillir un flot d’amour…

 

Peter Deunov  

Chaque talent est un capital qu'il faut mettre en circulation. Les gens souffrent parce qu'ils n'ont pas cultivé le capital qu'il leur a été confié.

 

Je retrouve cette problématique avec les gens soit disant « dépressif », qui est souvent une énergie, une volonté de vie qui n’arrive pas s’exprimer (socialement ou personnellement) et qui est retournée contre soi… Ce qui se manifeste par des auto-agressions diverses : dépression, anorexie, boulimie, maladies auto-immunes, accidents, sabotage, procrastination… ce qui ne signifie pas que chacun de ces symptômes est du exclusivement à ce phénomène. Je reformulerai la première partie de la phrase par « mettre en expression, en circulation vos talents progressivement vous assure une qualité de vie et de bonheur exponentiels »

 

 

Je dédie cette page  a tous ceux dont les regards se croisent et une indéfinissable complicité au delà des mots et des maux se dégage, au dela des temps et des vies présentes.

Je dédies ce livre à ceux qui se reconnaissent dans l’instant présent.

 

 

 

 

 

"Quand le caractère d'un homme te semble indéchiffrable, regarde
  ses amis."
  Proverbe japonais

 

            J’ajouterais, sa manière de vivre, ses enfants, ce qu’il mange, et ses actes…

Ralph Waldo Emerson

L’homme contient en lui-même tout ce qui lui est nécessaire pour se gouverner.

 

En théorie oui, en pratique il faut plusieurs vies d’efforts, de travail sur soi, de méditations, de compréhension. C’est le genre de phrase qui au mieux sont inutiles, au pire culpabilise celui qui dépressif, la lit et, ou reste prostré dans ses douleurs et ses blocages.

 

 

 

Albert Camus

Au milieu de l'hiver j'apprenais enfin qu'il y avait en moi un été invincible.

 

La poésie induit ici une ou des images émotionnelles, l’hiver serait la perte de confiance, la dépression, le fond, le froid, la peur… Et c’est dans cet espace que peuy jaillir une force de vie symbolisée ici par l’été et le terme ‘invincible’. Ce genre de citation ouvre, alors que celles qui sont normatives si elles sont pertinentes sont aussi trop souvent restrictives. 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Christophe Dacier
  • : le tantra, sensualité, méditation, sexualité sacrée, massage tantrique cachemiry, écologie de vie, évolution.
  • Contact

Profil

  • Christophe Dacier
  • Passionné de massage, de spiritualité, j'exerce depuis 1984. Auteur de 14 livres, de DVD de massage tantrique cachemiry cachemirien, j'invite chacun, chacune a développer bonheur et joie de vivre au travers des massages, et
  • Passionné de massage, de spiritualité, j'exerce depuis 1984. Auteur de 14 livres, de DVD de massage tantrique cachemiry cachemirien, j'invite chacun, chacune a développer bonheur et joie de vivre au travers des massages, et

Recherche

Liens